Jean ANSALDI, Dieu sauve les hommes : vingt-six dimanches à l’écoute de la parole de Dieu . Carême, Semaine sainte, Pâques, Ascension, Pentecôte et temps de l’Église, Lyon, Olivétan, 2014

Dans ses prédications, on retrouve avec plaisir Jean Ansaldi, sa bonhomie et sa connaissance savoureuse des Écritures : sa façon si vivante de nous inviter à faire de la Parole de Dieu une nourriture qui sauve nos vies. Nous sommes des fonctionnaires de Dieu et des hommes, les agents d'un véritable service public, écrit-il. Être absent du culte n'affecte pas seulement l'individu que je suis, mais signifie que l'atelier où je travaille, l'école où j'étudie, la famille où je suis peut-être le seul chrétien, le syndicat où je milite sont privés de ce moyen par lequel joies et peines montent vers Dieu sous forme d'action de grâce et d'intercession. Cette fonction du chrétien et de l’Eglise d’être images de Dieu pour rendre visible la présence de Dieu au milieu des hommes nous renseigne sur le soin que l’auteur prenait pour expliquer les Écritures et permettre à ses auditeurs d’être serviteurs, et donc de rappeler le sens concret du salut de Dieu.

dieu-sauve-les-hommes (1)